Dernière mise à jour :7 juillet 2019

Conception : Pascale Massé

Découvrir Pike River

Cette petite municipalité de 526 habitants s’étend sur une superficie de près de 42 kilomètres carrés.

Situé dans la région de la Montérégie dans le comté de Brome-Missisquoi et à environ à une dizaine de kilomètres seulement de la frontière avec les États-Unis, la principale source des revenus des Pikeriverains et Pikeriveraines sont l’agriculture et la production laitière.  

Entre terre et rivière

depuis 1912

Dans ses débuts, l’occupation du territoire est de deux tiers anglophones (d’Écosse et des États-Unis) et un tiers francophone.  Par la suite, de nombreux immigrants de la Suisse, de la Belgique et de la Pologne se sont installés dans cette localité.

 

Parmi les attraits patrimoniaux, la municipalité possède trois bâtiments remarquables, soit l’église Saint-Pierre, bâtie en 1907 dont le gabarit imposant et la couleur marquent le paysage, l’ancienne école datée de 1923 qui abrite aujourd’hui l’hôtel de ville

et le dernier et le non moindre, le presbytère.

 

La ville est traversée par la rivière aux Brochets qui, sinueusement, se jette dans la baie Missisquoi, à six kilomètres de la municipalité. Elle est l'hôte d'une espèce en voie de disparition, la tortue molle à épine dont la seule population québécoise connue vit dans lac Champlain et ses tributaires et qui est célébrée chaque année avec des festivités : Mikinak, le festival de la tortue de Pike River.